La part de vérité

Les conquérants d’Aton – Tome 1

Nous sommes en 1358 avant J-C. Le quatrième Amenhotep, futur Akhenaton, ceint la double Couronne dans la cité de Thèbes. Aux côtés du nouveau Pharaon se tient non seulement sa mère, la reine Tiy, qui l’a initié au culte d’Aton l’Unique, le Vrai, mais aussi et surtout la divine Néfertiti, son épouse

Fnac Amazon Decitre

Description

Dans l’Egypte pharaonique…Akhenaton et Néfertiti a l’orée d’un nouveau monde…

Nous sommes en 1358 avant J-C. Le quatrième Amenhotep, futur Akhenaton, ceint la double Couronne dans la cité de Thèbes. Aux côtés du nouveau Pharaon se tient non seulement sa mère, la reine Tiy qui l’a initié au culte d’Aton l’Unique, le Vrai mais aussi et surtout la divine Néfertiti, son épouse, qu’il appelle Sahrâ dans l’intimité. Un couple de légende est né mais personne ou presque ne s’en est aperçu. Akhenaton, iconoclaste convaincu, veut bouleverser les codes, renverser les barrières qu’on tente de lui imposer. Néfertiti, elle, soutient son époux, démontrant qu’au-delà des apparences, sa beauté cache un cœur vaillant et un esprit bien fait. Dans ce combat partagé, elle deviendra son égal.

Pour les tenants des divinités traditionnelles, la situation vire au cauchemar. Pharaon remet en cause leur pouvoir, et, pire encore, porte atteinte à leurs immenses richesses. La lutte des clans entre les Anciens et les Modernes aboutira à un combat sans merci qu’Aânen, Grand prêtre d’Amon, mènera contre le couple royal. Même Kya, l’épouse seconde d’Akhenaton, va prendre parti contre lui ; sans doute pense-t-elle que la couronne siérait mieux à son fils, Sememkharâ. Devant tant d’empêchements, Akhenaton et Néfertiti vont-ils renoncer ? Se renier soi-même est inconcevable pour le couple solaire qui veut accomplir jusqu’au bout le destin inouï qu’il s’est choisi. Main dans la main, Akhenaton et Néfertiti vont s’y engager avec d’autant plus de résolution que le chemin emprunté est sans retour.

 

Au-delà du mythe…

La XVIIIème dynastie représente sans doute la quintessence de la civilisation pharaonique, celle qui a édifié la grande pyramide, de la plus vaste société organisée de son temps. Les cites-états de Mésopotamie ou même la fabuleuse Babylone ne furent que de pâles reflets comparé à la magnificence sociale, culturelle et religieuse des bords du Nil que les Egyptiens appelaient avec fierté ‘la Double Terre’.

Au plan militaire, cette période va produire de grands personnages tel Thoutmosis IV qui fera de l’Egypte un empire, des rivages de la méditerranée jusqu’à l’Euphrate. En politique, la reine Hatchepsout deviendra la première femme-Pharaon. Dans la lignée de ces souverains hors normes viennent s’ajouter, dans un registre très diffèrent, Akhenaton et Néfertiti ou encore la reine Tiy, la propre mère d’Akhenaton qui initiera son fils a un bouleversement spirituel majeur. Mais pour comprendre l’immense parcours de ces derniers, il faut se replonger dans l’ambiance ésotérique de l’Egypte antique.

La voie du renouveau…

En ces temps ancestraux, le sacré imprégnait tous les aspects de la vie. C’est dans ce contexte sensible qu’Akhenaton et Néfertiti vont inaugurer une voie novatrice, épurée, très (trop?) en avance sur les croyances embrouillées de leur temps. A une Egypte confinée dans des traditions séculaires, savamment entretenue par la caste des prêtres à des fins de pouvoir, le couple royal va opposer une conception inédite et surtout universelle : interlocuteur unique, le soleil d’Aton brille pour tous ! C’est le début de l’existence spirituelle de l’homme qui, pour la première fois, se dégage du joug d’une multitude de divinités capricieuses et revanchardes.

Aton le vrai…

Des lors, abolir les images de tous ces dieux façonnés de main d’homme et qui leur ressemblaient trop pour leur être supérieur, devient la mission. Pour Akhenaton et Néfertiti, leur statut royal est un moyen d’action dans l’accomplissement de leur dessein, de cette gageure inouïe auquel le destin semble les pousser : répandre le culte de l’Unique. Malgré les empêchements aussi nombreux que les étoiles dans le ciel, le couple royal n’aura de cesse de relever les défis de toutes sortes, jusqu’à ce que la mort les sépare.

Du coup, une question de fond surgit : Akhenaton et Nefertiti seraient-ils les vrais précurseurs, les initiateurs du monothéisme qui fleurira plus tard et sous d’autres cieux ?

Et l’auteur…

Guidé par le savoir d’éminents égyptologues ou d’archéologues de renom, l’auteur nous livre sa propre intuition de chercheur des civilisations anciennes et, en particulier, la civilisation pharaonique, celle qui a édifié la grande pyramide et la plus vaste société organisée de son temps. Mais l’auteur n’oublie pas que ce sont les hommes et les circonstances qui font l’histoire. Dans l’ambiance ésotérique qui baignait l’Egypte antique et derrière  les figures charismatiques nous apparaissent des êtres faits de chair et de sang qui ont vécu tout ce qui fait la vie : la douceur du matin, la caresse du vent, les joies de l’amour, les moments de victoire ou de détresse…

“Les Conquérants d’Aton”, livre coup de cœur de Patrick Poivre d’Arvor.

Lire l’article

 

 

Année de parution

01/06/2019

Nombres de pages

430 pages

Edition

Baudelaire

Les personnages

Aux côtés du nouveau Pharaon se tient non seulement sa mère, la reine Tiy qui l’a initié au culte d’Aton l’Unique, mais aussi et surtout la divine Néfertiti, son épouse, qu’il appelle Sahrâ dans l’intimité...



Découvrir les personnages

Quelle est la place de la spiritualité dans l'Egypte ancienne ?

« …Je me suis attaché à rendre une image non-conventionnelle et crédible d’un couple, si moderne dans son attitude de révolte face à la raideur des traditions, aux stéréotypes de toutes espèces… »

Philip Kayne